Petits points cardinaux

Michel Séonnet

50 - Discordance

Pendant l’été (qui dure encore), j’ai travaillé sur deux manuscrits dont je ne suis pas l’auteur. Une sorte d’assistance technique et rédactionnelle. Deux manuscrits que je dois à deux dames de plus de quatre-vingts ans

Le premier m’est venu de ma tante, Rose-Marie Bouge. Elle est a eu très longtemps des responsabilités chez les Guides de France. C’est dans ce cadre qu’elle a mené à Mélan, un village des Alpes-de-Hautes-Provence, une belle expérience de vie spirituelle. Dans ce village, chaque année, des centaines de jeunes scouts, garçons et filles, viennent camper. Chaque été, pendant plus de trente ans, avec d’autres femmes, elles se sont installées parmi eux pour à la fois vivre une fraternité de prière et se rendre disponible à leurs recherches et leurs questionnements spirituels. C’est un livre qui s’éclaire de rencontres imprévues comme autant de fioretti.

Le deuxième m’est venu par le comité littéraire des éditions L’Amourier. Ce sont les mémoires de Marie-Jeanne Manuellan, une femme de tempérament, militante. En 1959, les "hasards des nominations administratives" (comme elle le dit) l’ont conduite en tant qu’assistante sociale au service de psychiatrie de l’hôpital Charles Nicolle de Tunis, un service dirigé par un certain Dr Frantz Fanon. Et c’est à elle que, quelque temps plus tard, Fanon dictera L’an V de la révolution algérienne et Les damnés de la terre. Dans son texte, elle raconte tout cela. Tunis. La guerre d’Algérie. Fanon.

Quand j’ai vu les textes sur ma table, j’ai éclaté de rire. En me disant : c’est tout moi ! Le scoutisme catholique et Fanon ! Est-ce fou de penser que l’on peut se tenir dans une fidélité à ce point discordante - sinon antagonique ?

Je crois n’avoir jamais habité que cette discordance-là.

Pas étonnant que je n’aie véritablement trouvé accueil dans aucune boutique. Le discordant n’est jamais le bienvenu. Jamais "l’un des nôtres".

Rien d’autre à faire, alors, que d’essayer de faire résonner cette discordance. Mais pour quelles oreilles ?

vendredi 9 septembre 2016

© Michel Séonnet. | Contact        SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0     Réalisé par Rature.net