Petits points cardinaux

Michel Séonnet

57 - Etre français, collection - suite

Après Nice (quartier de L’Ariane), c’est Chaumont (quartier La Rochotte, Le Signe – centre national du graphisme) et Paris (quartier Chaufourniers).

A chaque fois les mêmes scintillements de mots.
Être français ?
D’abord ça regimbe un peu. Ça traîne dans les banalités.
Puis peu à peu viennent les mots. Un. Puis un. Doucement ça s’ouvre. Ça claque.

On ose associer l’imprévisible.
Être français ? Blé en herbe.
Être français ? Pain qui cuit.
Les mots jaillissent en gerbe. La feuille les accueille. Fleurs fragiles.
L’écriture devient mise en bouquet.
Assemblage.

A chaque mot offert, son odeur, sa couleur.
La culture est jaune soleil.
L’assurance maladie a le vert des sapins.
La parole est blanc neige.
La liberté de penser monte comme un encens qui évoque châteaux et pagodes.
Après l’éruption, vient la mise en forme.
Cette forme stricte de quatrains que nous nous sommes donnée.
Un quatrain + un quatrain + un quatrain.

Par exemple ceci, avec des personnes du CADA de Chaumont :

La démocratie est bleue ou verte
c’est de l’air frais,
les femmes parlent, les femmes travaillent, les femmes sortent
c’est le soulagement

Être français

Bonjour est le premier mot, il ne coûte rien
le sourire libère
en un instant on oublie tout
on s’évade, on se dit qu’on existe

Être français

La langue française est comme une chanson d’amour
Adamo, Piaf,
Fugain, Garou
c’est la langue du savoir

Être français

La langue française est une langue de discussion et de partage
Hugo, Molière, Balzac
un cuisinier avec beaucoup d’ingrédients
une cithare qui joue doucement

Être français

Puis la main se délie qui va chercher dans les lettres le mouvement et la respiration.
La lettre devient signe.
Le mot cherche à s’envoler dans un rêve de mur où poser son empreinte, son cri – son défi.

Ainsi avance ce projet de réunir des dizaines et des dizaines de quatrains venus de Paris, de Nice, de Chaumont . « Être français » devenant une grande danse de mots habités par le geste de ceux qui les ont fait apparaître et qui, se frottant les uns aux autres, feront jaillir des étincelles.

Une vivante collection.

mercredi 18 octobre 2017

© Michel Séonnet. | Contact        SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0     Réalisé par Rature.net