Petits points cardinaux

Michel Séonnet

14 octobre

Midi
la mer a sorti
tous ses verts
qu’elle tisse
d’écume blanche

le soleil s’y aveugle

elle s’est enfin débarrassée
de ses baigneurs
et tout à son aise
roule la plage et les galets

oh ! s’y laisser pétrir
se laisser ravager
comme d’amour
ne sachant plus
qui prend
qui est pris

non pas être mer
non pas être pierre
mais la friction

moulu

semence de soleil

pouvoir tout à la fois
se laisser empoigner
ne pas être emporté

marcheur sur le fil de l’eau
tu voudrais dans le même souffle
la verticale et la plongée

tu te perds

dans cet écartèlement là

(précédent) (suivant)

© Michel Séonnet. | Contact        SPIP | squelette | | Suivre la vie du site RSS 2.0     Réalisé par Rature.net